La gratitude du projet de couture Iyaloo

The Gratitude of Iyaloo Sewing Project

Lorsque vous entrez dans le “Soutere Child Care Center” à Goreangab, Windhoek, faites attention où vous mettez les pieds. Des rouleaux et des rouleaux de “Geotex” sont alignés dans chaos organisé, alors que les machines à coudre industrielles scintillent et bourdonnent en arrière-plan.

Ici, Kornelia Shaulwa et sa sœur Jovitha Junius, et leur 5 enfants respectifs, , font tous partie de cette innovante entreprise de couture. Du fils aîné (28), à la plus jeune fille (11 ans), ils sont tous responsables au succès et contribuent au revenu familial.

Le temps presse ici, car ils sont occupés par un très gros travail de production de milliers de sacs en tissu.

Destiné aux fleuves qui débordent du Zambèze Rdans la région du nord de la Namibie; les sacs doivent être cousus rapidement et expédiés à 1500 km au Nord où ils seront remplis de sable sur les rives de la , Chobé-, rivière Zambèze- et très probablement aussi le Kwando Rivières.

Celui-ci n'est qu'un des nombreux projets que vous pouvez confier aux sœurs. Fondée en 2003, du dans le garage de Danielle et Rico Bruckert à Windhoek, cette famille a vu le potentiel de leur gouvernante Kornelia et a décidé de l'aider en lui enseignant la couture. Après une formation adéquate, ils ont commencé à produire des paniers pour chiens, des accessoires pour chiens et se sont lancés sur le marché local, essayant de vendre leurs produits au public namibien. Bientôt, des produits pour la maison tels que des housses de coussin, des housses de couette, des tabliers, des sets de table et des poufs pour enfants ont été ajoutés à la gamme.

Le succès est survenue lorsque Kornelia a commencé à utiliser de vieux disques vinyl 33 qu’elle associe avec du cuir et des imprimés africains tissus ainsi que des perles traditionnelles et modernes, pour créer des sacs à main uniques. Ceux-ci ont ensuite été récupérées et exportées vers l'Italie vers un marché de mode exigeant. Le Projet de couture Iyaloo était dès lors en bonne voie pour devenir un projet complètement autonome.

En 2006, un stand de vente est devenu disponible au Mezzanine Floor du Namibia Craft Centre. Cela a permis au projet basé sur Katutura de coopérer avec le Projet de poupées Matukondjo, pour ouvrir ensemble une boutique appelée “Out of Katutura”. Cela a permis une projection beaucoup plus grande et les touristes internationaux apprécient la variété des produits proposés. Le tourisme s’est développé chaque année à travers le pays, ce qui a incité Kornelia et Jovitha à élargir davantage la gamme, en produisant une variété de peluches pour accompagner les tout-petits au début de leur voyage, quand ils commencent à ramper et à faire leurs tout premiers pas. Crocodiles, girafes, éléphants, et les rhinocéros font partie des jouets les plus vendus.

Toutes deux mamans, elles ont conçu des sacs à dos pour bébé, des couettes pour bébé, des articles de toilette, et des sacs pour bébés à partir des chutes de matériaux traditionnels utilisés, une coutume bien connue en Namibie. Ces articles s'ajoutent à leur vaste gamme de produits et offrent une diversification indispensable aux des revenus . Elles ont également été l'un des premières à utiliser du tissu imprimé Shweshwe teint à l'indigo , qui est originaire d'Afrique du Sud. On dit que le nom "shweshwe" ou "chouchou" a été nommé d'après son influenceur royal, le roi Moshoeshoe. Avec l'arrivée des colons allemands en 1858 au Cap oriental, apportant du tissu indigo, les femmes Xhosa travaillant pour les Européens ont reçu recevaient des robes dans ce matériau et bientôt des motifs géométriques apparurent ainsi qu’une variété de couleurs.tufurent imprimés, l'appelant le denim ou le tartan d'Afrique du Sud.

La vision de Kornelia pour sa famille est un avenir- sûr et grâce à son incroyablement détermination et travail acharné ainsi que ses compétences en affaires avisées, elle a décida d’investir ses bénéfices pour acquérir une d'occasion voiture et créer une entreprise de taxis pour son aîné. Elle investit également dans l'éducation de tous ses enfants et leur enseigne que la seule voie à suivre dans la vie est de ne jamais abandonner et de continuer à travailler durement.

Kornelia a délibérément choisi le mot "Iyaloo", car il se traduit par "Merci" en Oshiwambo. Bien qu'elle lutte contre une maladie chronique depuis 15 ans, Kornelia fait preuve d'une détermination et d'une résolution sans précédent. Par conséquent, le concept de reconnaissance a toujours encadré son approche de la vie et les opportunités qui se sont présentées à elle.

Après avoir rencontré le duo en 2005, Gondwana Collection Namibia a commencé à coopérer avec elles pour créer des produits design d'intérieur pour leurs différentes propriétés. Depuis lors, leurs produits magnifiquement sélectionnés ont fait leur chemin sont représentés dans de nombreuses boutiques à souvenir leur des lodges et entre en possession de nombreux clients satisfaits. Avec leur dernière contribution sur La Narrative Namibie, nous disons un "Iyaloo" reconnaissant aux sœurs, pour leur dévouement continu.

Lire la suite

THE LEGACY OF A NAMIBIAN COLOURING BOOK

L'HÉRITAGE D'UN COLORIAGE NAMIBIEN

Gondwana – it’s in the art of telling stories.

Gondwana - c'est dans l'art de raconter des contes.

Penduka

Réveillez-vous avec Penduka

commentaires

Soyez le premier à commenter.
Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.