L'HÉRITAGE D'UN COLORIAGE NAMIBIEN

THE LEGACY OF A NAMIBIAN COLOURING BOOK

Je suis très fière de parler de ma mère. Cette petite femme aux cheveux sauvages pouvait elle-même semer l'enfer si c'était bon et juste.

Melody Futter est née dans la région Est du Cap, en Afrique du Sud. Enfant typique de la ferme, elle passait le plus clair de son temps à éviter toute sorte de comportement typique et prévisible de « femme à la femme », et prenant multiples risques. Elle revenait de la brousse ébouriffée heureuse. Ce fut le début de son amour pour la Nature , qui jouera un rôle énorme dans qui elle était.

Après l'école d'art, elle a commencé à travailler au Daily Dispatch, à East London, sous la direction de Donald Woods, qui deviendra un très bon ami et un mentor cher. Suite à la mort de son collègue Steve Biko et à l'exil de Donald Woods, elle a pris prend la difficile décision difficile de quitter l'Afrique du Sud.

Membre fondatrice de NEEN, du club de presse et de SRT, je ne me souviens pas d'un moment de mon enfance où nous ne nous battions pas contre à une injustice, marchions pour ceci et protestions contre cela. Soins à domicile contre le VIH/sida, protection des rhinocéros, ressources environnementales et droits de l'homme, ses écrits et ses illustrations étaient là !

À son apogée, « Camel Graphics » (l'usine de design et de textile qu'elle dirigeait avec sa sœur) obtient le contrat pour être le seul fournisseur de marchandises pour les célébrations de l'indépendance de la Namibie. Une rafale d'activité s'ensuivit, l'honorable Sam Nujoma and Co, assis sur une pile de cartons discutant de l'avenir de la Namibie, l'équipe s'efforçant de tout faire à temps. Moi, béatement endormi sous la table au bourdonnement constant des sèche-cheveux séchant l'encre. Certains de ces objets sont encore visibles au Musée national de Windhoek.

C'est juste après l'indépendance que la première édition du livre de coloriage "Bienvenue en Namibie" a été publiée. Nous ressentions tous la même chose, un immense sentiment d'espoir et de fierté pour ce nouveau pays incroyable. Lors d'un voyage à travers la Namibie, l'artiste a donné vie à chaque page au fur et à mesure du périple.

Peu de temps après, elle a publié le coloriage «NAMIBIA» sur des affiches. Les deux ont été un succès instantané !

Les connaissances environnementales de ma mère étaient immenses. Ce qu'elle ne savait pas, nous le découvririons ensemble dans les pages de divers livres. Les réponses que nous n'avons pas pu trouver ont alors été inventées ! Elle a encouragé l'imagination et le sens de l'aventure qui ont contribué à façonner ma carrière.

Ce n'est donc sans surprise que si j'ai obtenu un diplôme en environnement. Appareil photo Nikon toujours en main, j'ai commencé en tant que modeste stagiaire à gravir les montagnes du Namib Naukluft, à documenter les espèces endémiques sensibles, à tracer et à planifier le chemin le moins perturbé et à découvrir des tanières de léopards (c'est aussi ainsi que j'ai découvert à quelle vitesse je pouvais dévaler une montagne). J'ai gravi les échelons, à la tête d'équipes réhabilitant les cicatrices de l'activité humaine. Surveillant attentivement les signes de reprise. La joie des insectes qui s'occupent du sol et transportent des graines dans la terre. Attendant patiemment que la pluie relance la succession de la flore. J'ai pu faire partie d'un projet de recherche sur les chiens sauvages, ce qui m'a permis de m'impliquer dans les communautés. De là, c'était une étape naturelle vers l'éducation environnementale.

Mon premier objectif était de développer un programme d'EE pour les enfants des écoles primaires urbaines basés dans la réserve de Daan Viljoen. J'étais terrifié. J'avais la connaissance du bush, mais je n'avais jamais rien illustré de ma vie, encore moins un livre entier ! Je prends des photos, ma mère était l'artiste ! Eh bien, c'est inné resté, j'ai aidé à développer des programmes d'EE, en écrivant et en illustrant le matériel associé. Chacun est spécialement conçu pour des habitats uniques et de belles personnes, photographiant les petits détails en cours de route.

Quand maman est décédée en 2014, je savais que je ne pouvais pas laisser disparaître toute une vie de talent et de travail. La deuxième édition de « Welcome to Namibia » a été le début de cet hommage. Cela a été un processus vraiment spécial et la réponse jusqu'à présent a été incroyable.

Le plan est de rééditer l'affiche « NAMIBIE » avec des tirages de ses croquis et peintures sur la flore et la faune. Quant à moi, j'aimerais continuer l'héritage avec des livres pour différentes tranches d'âge.

Pour chaque livre de coloriage "Bienvenue en Namibie" acheté ; vous en offrez automatiquement 1 à un enfant namibien scolarisé sous les auspices du Gondwana Care Trust. A travers le projet Back-to-School Christmas Bag 2022, nous visons à collecter un maximum de livres à insérer dans le kit scolaire pour la nouvelle année. Nous avons eu la chance de pouvoir distribuer plus de 2500 sacs pendant la période de Noël 2021. J'aimerais qu'il y ait une toute nouvelle génération d'enfants (et d'adultes) qui puissent apprécier ces publications et, espérons-le, susciter un sentiment de l'aventure et la fierté pour ce pays incroyable, de son environnement et de ses habitants.

Images et texte de : Rachel Du Raan Photography

Lire la suite

ALL WE WANT FOR CHRISTMAS IS FOR YOU TO MEET THE TEAM

TOUT CE QUE NOUS SOUHAITONS POUR NOËL, C'EST QUE VOUS RENCONTIEZ L'ÉQUIPE

Gondwana – it’s in the art of telling stories.

Gondwana - c'est dans l'art de raconter des contes.

The Gratitude of Iyaloo Sewing Project

La gratitude du projet de couture Iyaloo

commentaires

Soyez le premier à commenter.
Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.